samedi , 24 août 2019
Flash info

Justice: Mandat d’arrêt contre l’ex-préfet de Fria

Le commandant Mohamed Nabé, ex-préfet de Fria est sous le coup d’un mandat d’arrêt. Il n’est d’ailleurs pas le seul. Les sieurs Ousmane Gallé Hann et Mohamed Ramadan Bah également. Tous poursuivis pour escroquerie et complicité d’escroquerie.

C’est au cours de son audience correctionnelle du mardi 10 mai que le Tribunal de première instance de Dixinn a lancé un mandat d’arrêt contre les trois personnes, ayant tous les trois refusé de répondre aux faits qui leur sont reprochés

Rappelons que Mohamed Nabé, Ousmane Gallé Hann, Mohamed Ramadan Bah et Sidiki alias Banque centrale sont poursuivies pour escroquerie et complicité d’escroquerie portant sur 385. 000 dollars, au préjudice de l’homme d’affaire, El Hadj Yaya Kaba, résident à Kipé, dans la commune de Ratoma.

Il s’agit d’une affaire qui remonte à 2010 lors que ces quatre personnes promettaient à leur victime d’importantes quantités d’or alors qu’ils n’en avaient pas les capacités.

Absents pour la énième fois à la barre, le tribunal a décidé de lancer un mandat d’arrêt contre eux, à l’exception de monsieur ‘’Banque centrale’’ qui lui était présent ce jour.

« Ces prévenus continuent de se foutre de notre institution, maintenant nous allons les prendre et les déposer à « l’hôtel » de Coronthy jusqu’à la fin du procès », a lâché le président du tribunal, Séydouba Camara, très remonté contre eux.


Le plaignant, El Hadj Yaya Kaba, n’avait que de cœur pour se réjouir de la décision. Ajoutant qu’il détient des preuves tangibles lui permettant de gagner le procès. « En regardant l’historique des appels du 22 mai 2010 jusqu’au 3 juin 2010 avec l’opérateur Areeba, il ya eu 76 appels entre le commandant Nabé et moi. Quant à son compagnon, Gallé Hann, il y a eu 15 appels entre lui et moi », avance-t-il.

 

Fatoumata Kéita

+224 62 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*