samedi , 26 septembre 2020

La femme de chambre ne savait pas qui était Dsk, elle continue de pleurer depuis trois jours

Nafissatou Diallo ignorait qui était l’occupant de la suite 2806, samedi dernier. C’est ce que révèle son meilleur ami que nous avons rencontré lundi dans le quartier du Bronx, à New York. L’homme, qui héberge aujourd’hui l’une des filles de la femme de chambre, explique quelle a été la surprise de l’employée du Sofitel lorsque celle-ci a découvert que celui qu’elle accuse d’agression sexuelle était le directeur du FMI.

 

Elle a découvert l’identité de DSK devant la télévision

Elle ne l’a su que le soir de l’arrestation, effarée, alors qu’ils regardaient ensemble la télévision où tournaient en boucle des images de Dominique Strauss-Kahn. C’est même ce proche qui a dû lui expliquer, nous dit-il, l’importance de la personnalité politique française. Aujourd’hui, Nafissatou vit sous haute protection policière, dans un lieu tenu ultra-secret. Son confident décrit une femme en état de choc. « Elle a passé deux jours entiers à pleurer », explique-t-il. Depuis peu, elle semble s’être rassurée.

Pas de plainte officiellement déposée

Cette mère célibataire de 32 ans, musulmane d’origine guinéenne et décrite par son employeur comme une salariée modèle, n’a pas encore formellement porté plainte. C’est le procureur qui est à l’origine des poursuites actuellement en cours contre le directeur du FMI, et pour lesquelles celui-ci ne risque pas moins de 74 années de prison. Nafi, elle, hésite toujours à franchir le pas.

SOURCE: Facedakar

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*