jeudi , 13 août 2020

Affaire Zakariaou Diallo : Mouctar Diallo auditionné, le commandant Resco attendu…

Dans l’affaire dite Zakariaou Diallo, du nom du jeune militant tué par suite de blessures par balles, contractées lors de la réception de Cellou Dalein Diallo, début avril, le cabinet du juge d’instruction du Tribunal  de Mafanco a entendu mardi le président des NFD, Mouctar Diallo. Mouctar Diallo qui avait déposé une lettre de dénonciation auprès du Tribunal de première instance de Mafanco, a aujourd’hui, donné sa version des faits sur les circonstances de l’assassinat de Zakariaou Diallo, qui militait dans son parti selon sa version, Les Nouvelles Forces Démocratiques de Guinée.

 

 

« Notre parti NFD est engagé à mettre fin à l’impunité dans ce pays. C’est dans ce cadre que nous demandons que les auteurs de cet acte crapuleux et ignoble soient jugés conformément à la loi », a déclaré Mouctar Diallo à sa sortie d’audience.

« Le juge a promis de convoquer le gouverneur de la ville de Conakry, Sékou Resco Camara pour l’entendre. Nul n’est au dessus de la loi, même le président de la République », a-t-il confié à la presse.

Mouctar Diallo, ministre de l’Elevage durant la transition de l’année dernière, en compagnie de son vice-président Etienne Soropogui et de leur avocat, a précisé que l’enquête est dans sa phase préliminaire. « C’est dans ce cadre que Resco sera entendu ».

L’avocat, Me Amara Bangoura a apprécie l’attitude du Procureur de la République près le tribunal de Mafanco qui a transmis le dossier au juge d’instruction. « Ce qui est très rare car il n’a reçu qu’une lettre de dénonciation », a-t-il jugé.

Pour Me Bangoura, « il s’agit d’une procédure criminelle qui nécessite que les auteurs soient jugés et condamnés pour que plus jamais çà ! ».

Les membres des Nouvelles Forces Démocratiques et leur avocat espèrent que la mort de Zakariaou Diallo, 32 ans, constitue un homicide volontaire. Donc à ne pas tolérer.

A suivre…

Elie Ougna

+224 62 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*