dimanche , 8 décembre 2019

Le Sénégal, base-arrière de mercenaires pour déstabiliser la Guinée ?

De retour d’Istanbul où il a pris par au sommet des Pays les moins avancés, le président Alpha Condé s’est dirigé, hier dimanche, au Palais du peuple où il a tenu un meeting sur initiative du très controversé gouverneur de Conakry, le Commandant Sékou Resco Camara.


Comme le plus souvent à l’occasion de telles manifestations improvisées, à connotation démagogique et populiste, le président Guinéen s’est livré à des révélations qui pourraient brouiller les relations entre Conakry et Dakar.

Pour Alpha Condé, certains Guinéens vivant présentement sur le sol sénégalais se livrent au recrutement de mercenaires pour déstabiliser son régime.

« Certains sont entrain de s’agiter à Dakar. Ils recrutement des mercenaires. Ils n’ont qu’à venir avec ces mercenaires. Ils sauront que la Guinée a une armée », dit-il, soutenu par un tonnerre d’applaudissements de femmes mobilisées entre Kaloum et Avariée en un temps record.

Quoi qu’il en soit, ces propos viennent témoigner que les relations entre Alpha Condé et Me Abdoulaye Wade, dont les autorités guinéennes n’apprécient ses relations privilégiées avec Cellou Dalein Diallo, ne sont plus au beau fixe.

Mais quelle sera la réaction de Gorgui ? Difficile de répondre avec exactitude.

Aussi, Alpha Condé a répondu à l’Union européenne qui a récemment donné des injonctions relatives à la tenue des élections législatives en Guinée dans un bref délai, sans un nouveau recensement des électeurs.

Pour lui, la Guinée respecte ses partenaires. Mais demeure « souveraine ». « Nous avons dit que les élections c’est en 2011. Mais pas avant le dernier recensement. Il faut que la Guinée prenne l’habitude d’organiser ses élections ».

Condé pense aussi que beaucoup de Guinéens vont fuir le pays après la publication des résultats de l’audit qu’il a commandité. Aucun nom n’a été divulgué.

Elie Ougna

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*