samedi , 16 février 2019
Flash info

Constat ahurissant après l’audit du fichier de la fonction publique : 4.127 fictifs pour 30 milliards de perte par an

La campagne d’assainissement du fichier de la fonction publique engagée en février commence à livrer ses derniers secrets. Le rapport final laisse deviner un véritable désastre financier pour le pays.

 

 

Déjà en Février, soit quelques jours après le lancement de l’opération, les auditeurs faisaient état de 2.619 cas de doublons et de fictifs, ce qui correspondait à une évasion financière annuelle de 4 milliards de francs guinéens.

Aujourd’hui, l’équipe parle de 4.127 fonctionnaires fictifs, avec à la clé une sortie de 30.435 380.928 de francs guinéens.

Le document affirme qu’il existe 1.557 fonctionnaires et contractuels permanents « décédés mais en activité » dont 878 dans le fichier administratif général. L’Etat perdait dans cette catégorie 744.627.611 de francs par mois, près de 9 milliards par an.

Selon le rapport, 344 fonctionnaires et contractuels permanents avaient abandonné leurs postes. Soit 3,5 milliards de perte chaque année.

Les fonctionnaires et contractuels permanents retraités mais qui percevaient leurs salaires s’élèvent à 921, soit 7,5 milliards par an.

Les cas de doublons avérés atteignent 1.305 fonctionnaires, causant l’évasion de 10,4 milliards de francs guinéens par an.

Cette situation qui s’est installée avec la complicité des cadres du ministère de la Fonction publique a duré combien de temps ?

 

Fatoumata Kéita

Standard : 62 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*