vendredi , 24 mai 2019

La Guinée subventionne son carburant à hauteur de 130 milliards par mois

La subvention des produits pétroliers coûte cher à l’Etat guinéen. Trop cher. La révélation vient du ministre du Commerce, Mohamed Dorval Doumbouya qui était mardi dans l’émission L’Invité du matin, de radio Guinée.

 

 

La Guinée dépense par mois, 130 milliards de francs guinéens, pour subventionner l’achat de son carburant dont une partie transite par la suite par les frontières terrestres pour se retrouver dans les pays voisins.

Pour une économie moribonde depuis plus d’une décennie et pour laquelle les autorités font des appels d’urgence, ça ne doit pas sentir bon.

Au total, ce pactole est englouti mensuellement dans 21 millions de litres d’essence et 30 millions de litres de gasoil.

La consommation journalière elle, se situe à 1.200.000 litres pour l’essence et 1.400.000 litres pour le gasoil.

Théoriquement, la Guinée, le plus grand exportateur mondial de la bauxite, dispose d’une réserve de pétrole et de gaz. Mais non encore quantifié à ce jour.

En 2010, Hyperdynamics avait évalué à plus de 2,3 milliards de barils, la quantité de barils que contiendrait sa concession au large de la côte guinéenne.

Minesdeguinee.com

62 85 68 59

contact@minesdeguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*