mercredi , 24 juillet 2019

Guinée : la société de téléphonie Areeba sous la menace de suspension

Areeba-Guinée, la plus grande société de téléphonie mobile en Guinée avec 42% des parts de marché, a été menacée de suspension par le ministère des Postes et Télécommunications si elle n’arrivait pas à résoudre le contentieux qui l’oppose à l’Etat guinéen.

 

 

 

Dans un communiqué publié sur les antennes des médias d’Etat et dont nous détenons une copie, le ministre des Postes et Télécoms, Oyé Guilavogui  a informé les abonnés de ‘’la suspension prochaine de la licence d’exploitation de la compagnie’’ pour cause du contentieux qui l’oppose à la Guinée, depuis la signature en 2009, d’un accord avec le groupe MTN.

‘’L’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT) au nom de l’Etat a entrepris des négociations avec Areeba depuis quatre mois et cela sans succès’’, a dit le ministre dans le communiqué.

‘’A défaut d’une résolution de ce contentieux d’ici le 29 Avril, il est demandé à la société Areeba d’arrêter la fourniture de tous services sur toute l’étendue du territoire guinéen à compter du 2 Mai à 17h’’, a-t-il conclu.

Le 31 Janvier, l’ARPT avait sommé Areeba de payer 15 millions d’euros pour non respect des textes réglementaires lors de la vente de certaines actions au Groupe MTN.

 

On rappelle que l’Etat guinéen a signé la licence d’exploitation avec Areeba, détenue à 75% par l’Israélienne Investcom.

 

Selon le dernier rapport de l’ARPT, Areeba occupe la plus grande part du marché de téléphonie mobile avec 42%, devant Orange-Guinée 20%, Cellcom 18%, Sotelgui 14% et Intercel 6%.

 

Selon certaines indiscrétions, la société n’est pas prête à se plier aux exigences de l’Etat guinéen et serait prête à fermer à la date indiquée.

 

Si la décision du ministère des Postes et Télécommunications arrivait à être mise en exécution, ce sont 1,6 millions d’abonnés qui verraient leurs cartes SIM hors service pour une durée on encore déterminée.

 

Source : Minesdeguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*